Comment se passer de la chirurgie plastique après un accident ?

Glisser dans la maison et se fracturer des membres du corps est une situation dramatique probable. Cette situation laisse des traces nécessitant des soins adéquats pour vite se rétablir. Mais à quels traitements recourir pour ne pas perdre ou déformer définitivement son membre en dehors de la chirurgie plastique. Passons en revue dans cet article les meilleures alternatives à la chirurgie plastique.

La Chirurgie plastique en question

Nombreuses sont les attitudes que vous pouvez adopter en cas d’accidents domestiques. Au-delà du coût de la chirurgie plastique, vous préférez d’autres solutions pour retrouver votre bras fracturé, votre mâchoire cassée, il y en existe. Pour savoir les alternatives que vous avez, il ne vous reste qu’à suivre le lien du site. Avant tout, il faut savoir que la chirurgie plastique est une spécialité chirurgicale qui s’occupe de la reconstruction et de l’esthétique de la peau et des tissus mous externes du corps. La reconstruction d’un bras fracturé, d’une jambe ou d’une mâchoire cassée peut déformer totalement le membre concerné donnant tout le contraire de ce que vous attendez. Les possibilités avant d’en arriver à la chirurgie plastique comme dernier recours ?

Alternatives à la chirurgie plastique

Après une douche, une glissade avec une gueule cassée ? La possibilité non chirurgicale consiste à maintenir les arcades des blessés pour pouvoir remettre en place les fragments osseux. Des ligatures et des arcs sont utilisés avant la mise en place d’une prothèse provisoire puis définitive. Les prothèses sont de plus en plus confortables, colorées et presque indiscernables. En cas de fracture du poignet, un plâtre est posé jusqu’à la guérison de l’os cassé en position correcte. Si entre temps, l’os s’est désintégré, les fragments de l’os sont réalignés avant qu’un plâtre ne soit posé. Six semaines pendant lesquelles une rééducation est en cours et le plâtre est retiré.