Assurance mariage : qu’est-ce que c’est ?

L’organisation d’un mariage est une période très dense pour les futurs époux. Le couple peut être confronté à plusieurs problèmes comme l’annulation ou le report. Souscrire à une assurance mariage vous permettra de récupérer vos dépenses. Voici tout ce que vous devez savoir sur l’assurance mariage.

Pourquoi opter pour une assurance mariage ?

Une assurance mariage a pour principal garanti l’annulation. Cette dernière ne tient pas compte du désistement de l’un des conjoints au dernier jour. Les risques couverts par cette assurance sont personnalisables. Il s’agit des risques affectant les futurs mariés et leurs proches. Les risques concernant la cérémonie sont aussi garantis.
Ainsi, l’assurance vous rembourse une partie ou la totalité de vos dépenses en cas de :
Non-utilisation de la salle cérémoniale en cas de catastrophe naturelle ;
Absence d’un prestataire de service (fleuriste, traiteur) sans remplacement ;
Maladies, hospitalisation, décès d’un des conjoints.
La chute financière peut être aussi une cause d’annulation de mariage. L’assurance s’applique à partir du moment de signature du contrat. Ainsi, tout événement antérieur n’est pas couvert.
Les risques affectant les proches concernent les descendants et les ascendants du couple. Cependant, les personnes de plus de 80 voire 85 sont exclues de certains contrats. Trouvez plus de détails sur l’assurance mariage en ligne.

Extension de l’assurance mariage

L’assurance mariage ne couvre pas seulement la garantie annulation. Certaines compagnies d’assurance prolongent le domaine d’intervention de cette assurance. Par exemple, vous pouvez obtenir une assurance responsabilité civile mariage.
Ainsi, vous êtes assuré en cas de vol, vandalisme, perte. Il y a aussi la garantie dommage aux biens confiés et une assurance pour dommage à autrui. La personnalisation de cette assurance vous donne une garantie pour les risques causés aux vêtements de cérémonie. Il y a aussi la garantie en cas de licenciement dans les conjoints dans les trois mois avant le mariage.
L’utilisation d’un feu d’artifice peut être aussi assurée. Le prestataire sera couvert par une assurance de spectacle. Ce dernier devra détenir un certificat de qualification.